Les Archives de Joe

Les Archives de Joe
Super Gobots - Warpath

Super Gobots - Warpath

30 mai 2018 09:18 - Lu 161 fois

Warpath est l'un des Super Gobots les plus communs que l'on pouvait avoir à l'époque, et que l'on peut toujours trouver aujourd'hui, en occasion ou en boite complète. C'est d'ailleurs l'un des deux que j'ai effectivement eu étant gamin (avec Cy-Kill), et donc cela faisait un moment que je voulais en faire une présentation complète (version européenne). C'est désormais chose faite avec cet article ^^



Historique

Nés au Japon en 1982, les petits Machine Robo seront rapidement un succès pour Popy/Bandai, et s'exporteront aussi bien aux Etats-Unis (via Tonka) qu'en Europe. Pour plus de détails sur tout cela, je vous renvoie à ma présentation de la gamme. En marge des quelques dizaines de petits robots transformables, Bandai produit 7 "grandes versions" d'une 15aine de cm de haut, dès 1983, sous l'appellation "Machine Robo DX". Puis en 1985, 5 autres modèles voient le jour, cette fois-ci sous l'appellation "Big Machine Robo". Notre robot-hélicoptère fera partie de cette seconde petite vague, sous le nom de Big Jet-Heli Robo (ビッグジェットヘリロボ). Il sera rapidement exporté (comme ses confrères) aux Etats-Unis ou en Europe, prenant au passage le nom plus offensif de Warpath.

Il est la grande version du petit Gobot "Wrong Way" (ou "Apache Robo" en japonais, ou encore "Sky Gun" chez nous). Un modèle pas super réussi en petit, mais heureusement pour Warpath, toute la transformation a été revue et simplifiée pour un résultat nettement meilleur.



La boite

Les Super Gobots sont tous livrés dans une boite verticale de près de 20cm de haut, avec un rabat. La face avant présente toujours notre robot transformable à la fois en mode robot et en mode véhicule, via une illustration assez sympathique en ce qui concerne Warpath. Le bandeau du bas nous rappelle bien clairement qu'on a affaire à un "ennemi". Les côtés de la boite reprennent ce même visuel. Le dos de la boite nous présente une 10aine de Super Gobots (ceux disponibles à ce moment là), la grande base Command Center et le robot Zod. Lorsque l'on ouvre le rabat, on a droit à une large illustration présentant une scène de combat entre les 2 factions adverses de Gobots, et bien entendu le jouet en question. Une belle boite qui présente bien ^^

Quand au contenu : on a donc droit à Warpath bien calé dans un insert en polystyrène, une petite notice, une planche de stickers et une petite publicité. C'est propre et c'est solide.


Super Gobots Warpath - Boite face avant Super Gobots Warpath - Boite face arrière
Super Gobots Warpath - Boite ouverte Super Gobots Warpath - le contenu


Warpath en mode Apache AH 64

Le mode hélicoptère de Warpath est globalement très réussi. Alors certes, quelques détails ne sont pas reproduits parfaitement, mais pour un "jouet" destiné aux enfants, ça rempli quand même parfaitement son office. Les jambes de Warpath, qui dans ce mode là sont sous l'engin, comporte chacune une petite roue en métal que l'on peut sortir pour faire le train d'atterrissage. Les pales principales se déploient très bien et tournent sans problème. On pourra juste reprocher le nez de l'appareil qui s'avère un peu grossier, devant accueillir une barre pour les jambes en mode robot, Hormis ce point, le mode hélicoptère a vraiment une bonne tête.

Ce qui a probablement aidé Warpath a devenir assez populaire, c'est la propre notoriété de son modèle réel : l'hélicoptère Apache AH 64. Après plusieurs années de développement par Hughes Aircraft, celui-ci sera mis en service en janvier 1984 (passant cette année là sous le giron de McDonnell Douglas), et aura tout de même une longue carrière (et est toujours en activité à ce jour). L'Apache sera également reprit dans nombre de jeux, notamment le premier Gunship, simulateur de vol de combat sorti en 1986 sur plusieurs machines, et dont il sera l'un des 4 hélicoptères jouables. Et puis c'est un hélicoptère de combat, tout simplement. Lourd, puissant, et avec une allure tout de même assez impressionnante. Donc pour des enfants qui achetaient des jouets pour les faire se combattre entre eux, c'était un choix qui coulait de source.


Super Gobots Warpath -  mode hélicoptère Super Gobots Warpath -  mode hélicoptère
Super Gobots Warpath -  mode hélicoptère Super Gobots Warpath -  mode hélicoptère


Warpath en mode robot

Le mode robot de Warpath est déjà plus discutable. Le bon point principal, c'est que la transformation est d'une simplicité enfantine. Warpath se transforme en 3 mouvements, et pour les enfants, c'est donc parfait. Le point plus ennuyeux, c'est que hormis les bras, rien d'autre ne bouge. Même pas les jambes. On ne peut donc que le laisser debout (et il est bien stable - ce qui n'est pas le cas de tous), sans envisager aucune autre pose, ce qui est tout de même un peu dommage.

Après, tout comme son mode hélicoptère, Warpath a quand même une belle gueule en version robot. Le bas du fuselage forme les jambes, tout le cockpit devient le corps, la queue de l'hélicoptère se replie, laissant apparaître une belle tête chromée, et on peut même laisser les pales, repliées, dans le dos, ce qui lui donne une sacrée allure. Au passage, on peut replier les pales de façon à ce qu'on en voit que 2 ou 4 (la version 4 pales ayant ma préférence). Il n'y a que les bras qui s'avèrent un peu courts, en fait. Heureusement, quelque part, les enfants de l'époque ne s'arrêtaient pas à ce genre de détail pour s'amuser...


Super Gobots Warpath -  mode robot Super Gobots Warpath -  mode robot
Super Gobots Warpath -  mode robot Super Gobots Warpath -  mode robot Super Gobots Warpath -  mode robot


Deux couleurs

A l'époque, et là je parle donc des années 80, le tout-internet n'existait pas et pour certaines questions... et bien on avait pas de réponse. Notamment : mais pourquoi tous les stickers sont sur fond noir et non vert-kaki comme le jouet ? Et bien tout simplement parce que le Warpath original est noir. Non seulement la version japonaise, mais la version US qui en a découlé. Il n'y a qu'en Europe qu'il est devenu vert, sauf que, sans doute, par soucis d'économie, la planche de stickers n'a pas été modifiée pour rester raccord avec le jouet. Un peu bête tout de même, il faut bien l'avouer... Heureusement, le vert est assez foncé, si bien que ça ne choque pas encore de trop, et pour certains stickers, comme les 2 grandes bandes de chaque côté de la queue, ça ne se remarque presque pas. C'est surtout pour les "faux missiles" rouges que ça se voit bien.

Pourquoi ce changement de couleur pour l'Europe ? Pour faire plus "militaire", sans doute, mais si cette couleur, assez sombre tout de même, rend assez bien, je trouve personnellement la version noire plus classe.


Super Gobots Warpath -  versions noire et verte Super Gobots Warpath -  versions noire et verte


Diverses éditions

Ci-dessous les boites en versions japonaise, américaine et canadiennes, où pour ces dernières, Warpath est aussi nommé "Cruel". La seconde version canadienne reprend le visuel européen, avec les écritures dans les 2 langues. Attention toutefois, il s'agit bien de la version noire de Warpath qui est à l'intérieur, comme les 3 autres, contrairement à ce que pourrait laisser croire le visuel. Amusant aussi de constater que pour le visuel US/Canadien, l'hélice a été laissée sur le torse, déployée, façon "moulin", ce qui en y réfléchissant est tout de même peu pratique...


Super Gobots Warpath / Big Jet-Heli Robo - Japon
Edition japonaise
Super Gobots Warpath - Etats-Unis
Edition américaine
Super Gobots Warpath / Cruel - Canada 1ère version
Edition canadienne 1
Super Gobots Warpath / Cruel - Canada 2nde version
Edition canadienne 2


Qualité, rareté...

Les Gobots, et donc les Super Gobots, c'est du pur Die Cast ! Une bonne moitié de l'engin est en métal, le reste en plastique, mais c'est solide. Dans le cas de Warpath, il n'y a que les hélices qui sont un peu fragiles, le reste peut résister sans soucis à des heures et des heures de jeu. Bon évidemment ça a ses limites, mais ces jouets là peuvent tenir des décennies sans s'user pour peu qu'on en prenne soin. Sur Warpath, les finitions sont assez propres et franchement, c'est un jouet qui fait quand même plaisir à voir sur une étagère.

A l'époque, il valait entre 130 et 140 francs selon les magasins ou catalogues. Trouver aujourd'hui un Warpath, en loose ou en boite, n'est pas particulièrement difficile. Si plus d'un modèle a perdu ses hélices (ou ont été cassées), on en trouve tout de même des versions en bon / très bon état ici ou là. Les prix sont évidemment variables, mais ça ne vaut pas une fortune non plus, donc si jamais ce robot-hélicoptère vous intéresse, n'hésitez pas à fouiner un peu :)



Voilà pour ce tour d'horizon de Warpath, un jouet qui même s'il est assez statique en mode robot, me plaît tout de même beaucoup. Il fait un peu partie des classiques de l'époque, et même si les Gobots ont été fortement éclipsés par les Transformers, cela ne lui retire pas une certaine qualité. Un beau jouet vintage, assurément ^^





Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Ajouter un commentaire :

(les commentaires sont soumis à validation)

Nom / Pseudo
Commentaire


Vous avez aimé cet article ?
N'hésitez pas à le partager ^^


Et n'hésitez pas à me suivre aussi sur Facebook ^^



Articles associés :

Super Gobots - Cy-Kill

Super Gobots - Cy-Kill


Machine Robo / Gobots - Présentation

Machine Robo / Gobots - Présentation