Les Archives de Joe

Les Archives de Joe
Super Gobots - Cy-Kill

Super Gobots - Cy-Kill

28 juillet 2018 14:00 - Lu 225 fois

Cy-Kill... Il est aux Gobots ce que Megatron est aux Transformers, à savoir l'emblématique chef des Renégats... Tout du moins dans le dessin animé américain de Hanna-Barbera. Dans le dessin-animé japonais (seconde moitié) il sera régulièrement aux côtés des héros de la série. C'est l'un des robots les plus connus et les plus communs que l'on pouvait avoir à l'époque dans cette gamme des "Super Gobots". On peut d'ailleurs toujours le trouver de nos jours, en loose ou en boite complète. C'est l'un des deux Super Gobots que j'ai eu dans ma jeunesse avec Warpath, et donc il était temps que j'en parle un peu, car il y a dire et à redire sur cette version...

Cy-Kill - version Challenge of the Gobots


Historique

Cy-Kill, ou plutôt de son nom original Bike Robo, est le tout premier "Machine Robo" conçu par Popy/Bandai en 1982, au Japon. La "petite" gamme (par la taille de ses figurines) aura pour séquelle une lignée "plus grande", avec 7 "Machine Robo DX" dès 1983, puis 5 autres "Big Machine Robo" deux ans plus tard. Des jouets d'une 15aine de cm de haut environ, qui en imposaient un peu plus. Notre robot-moto fera partie de cette seconde petite vague, sous le nom très basique de Big Bike Robo (ビッグバイクロボ). Il sera rapidement exporté (comme ses confrères) aux Etats-Unis ou en Europe, prenant son nom usuel de Cy-Kill.



La boite

Les Super Gobots sont tous livrés dans une boite verticale de près de 20cm de haut, avec un rabat. La face avant présente toujours notre robot transformable à la fois en mode robot et en mode moto, via une illustration.... assez moche il faut le dire ! Autant pour certains autres modèles, comme Warpath, c'est réussi, autant là, notre version européenne est juste une insulte au personnage. C'est surtout dommage de ne pas avoir eu la même illustration que pour la version US, qui elle est plutôt bien réussie. Le bandeau du bas nous informe qu'on a là un "ennemi", tous ces packagings étant évidemment basés sur le dessin animé américain. Les côtés de la boite reprennent ce même visuel affreux, et le dos de la boite nous présente une 10aine de Super Gobots (ceux disponibles à ce moment là), la grande base Command Center et le robot Zod. Lorsque l'on ouvre le rabat, on a droit à une large illustration présentant une scène de combat entre les 2 factions adverses de Gobots, et bien entendu le jouet en question. Il s'agit de la même illustration que l'on retrouve sur les divers modèles de la gamme, pour information. Dommage au final que l'illustration principale soit loupée, car tout le reste est tout de même de belle facture.

Quand au contenu, on a droit à Cy-Kill en mode robot bien calé dans un insert en polystyrène, une petite notice et une petite publicité.


Super Gobots Cy-Kill - boite face avant Super Gobots Cy-Kill - boite face arrière
Super Gobots Cy-Kill - boite intérieur Super Gobots Cy-Kill - boite contenu


Cy-Kill en mode moto

En mode moto, Cy-Kill a plutôt de la gueule. L'ensemble fait assez massif, sans perdre en élégance, et on là un jouet qui rempli parfaitement son office. C'est solide, ça tient bien, et la moto roule sans problème, même si l'équilibre est forcément assez précaire sur deux roues. Franchement, il n'y a pas grand chose à redire sur ce jouet dans ce mode là... Quoique si, juste un petit défaut : les stickers des genoux se retrouvant en dessous, ils ont souvent été arrachés par le temps à cause des frottements sur le sol, mais hormis ça, rien d'autre.


Super Gobots Cy-Kill - mode moto Super Gobots Cy-Kill - mode moto
Super Gobots Cy-Kill - mode moto Super Gobots Cy-Kill - mode moto


Cy-Kill en mode robot

Et là, c'est le drame... Honnêtement, je ne sais pas trop ce qui est passé par la tête de Bandai, lors de la conception de ce jouet, mais eux qui d'habitude font quand même globalement de belles choses, là pour le coup, ils se sont bien raté. Pourquoi ce Cy-Kill là n'a pas les roues sur les épaules ? Ce qui avait été réussi sur la "petite version", et qui rendait dès le départ vraiment bien, a été complètement zappé pour avoir à la place tout un bloc qui se retrouve dans le dos de Cy-Kill. Alors non seulement on perd le côté design sympa, mais on perd aussi en équilibra puisque notre robot se retrouve fortement alourdi. Il tient debout quand même, mais c'est un peu limite... C'est vraiment dommage car tout le reste est bon : les jambes sont bien mobiles (avec un petit système cranté au niveau des genoux - ça se démonte très facilement pour ceux qui veulent voir), les bras sont sympas (encore que les mains un peu "creuses" auraient aussi pu être évitées), tout le corps et la tête en métal rend assez classe... De face, on a un beau produit die-cast... mais c'est vraiment ce bloc moteur / roues dans le dos qui gâche tout !

Pourtant un simple système démontable était très certainement à la portée des ingénieurs de Bandai, et n'aurait pas été plus compliqué que tout ce bloc qui doit pivoter autour de la ceinture. Alors certes, quand il a été conçu, seul le dessin-animé américain existait, et peut-être que ce robot là n'a pas été plus pris en considération que ça et qu'ils ont voulu essayer "autre chose". Une erreur au final, puisque par la suite, Cy-Kill aura toujours ses roues sur les épaules, version animée japonaise ou autres futurs jouets...


Super Gobots Cy-Kill - mode robot Super Gobots Cy-Kill - mode robot
Super Gobots Cy-Kill - mode robot Super Gobots Cy-Kill - mode robot


Deux couleurs...

On nous refait le coup de la variante de couleurs ? Comme pour Warpath ? Allons-y... Car oui, on a bien deux "Super" Cy-Kill différents. L'original, au Japon puis aux Etats-Unis, a les bras et cuisses grises, ainsi que le "bloc moteur". Un gris un peu foncé même. Et pour l'Europe, et bien quelqu'un a eu la bonne idée de repeindre ces parties là en argenté. Alors pour le coup, à l'inverse de Warpath, je trouve "notre" version un peu meilleure, le côté argenté apportant une petite touche un peu plus classe. D'ailleurs la petite version de Cy-Kill est quant à elle chromée, quels que soient les pays, alors pourquoi ne pas être resté éventuellement là-dessus pour le Super Gobot ? Aucune idée... Et puis surtout, il n'y aucun problème de stickers contrairement à Warpath. Donc un changement qui n'est pas forcément malvenu pour nous.

Deux petits détails quand même : les japonais ont tout de même quelques stickers en plus, comme vous pouvez le voir un peu plus bas. De plus, les poignées sur les épaules de la version grise sont légèrement différentes et un peu plus épaisses. Ces versions grises sont d'ailleurs toutes "made in Japan" alors que notre version est "made in Singapour", ceci expliquant sans doute cela...


Super Gobots Cy-Kill -  versions grise et argentée Super Gobots Cy-Kill -  versions grise et argentée


Diverses éditions

Ci-dessous les boites en versions japonaise, américaine et canadiennes, où pour ces dernières, Cy-Kill est aussi nommé "Morto". La seconde version canadienne reprend l'affreux visuel européen, avec les écritures dans les 2 langues. Attention, comme pour Warpath, il s'agit là de la version grise qui est à l'intérieur...


Super Gobots Cy-Kill / Big Bike Robo - Japon
Edition japonaise
Super Gobots Cy-Kill- Etats-Unis
Edition américaine
Super Gobots Cy-Kill / Morto - Canada 1ère version
Edition canadienne 1
Super Gobots Cy-Kill / Morto - Canada 2nde version
Edition canadienne 2


Qualité, rareté...

Comme indiqué lors de ma fiche sur Warpath, les Super Gobots, c'est tout de même du bon et lourd Die cast, bien solide. Concernant Cy-Kill, c'est donc tout le corps et la tête qui est en métal, et l'ensemble est vraiment solide. Seuls points vraiment fragiles : les 2 poignées qui avec le temps peuvent être cassées. Les stickers des genoux aussi souffrent assez souvent, à cause du mode moto, comme indiqué plus haut. Mais sinon, c'est un jouet qui lui aussi peut traverser des décennies sans s'user.

A l'époque, il se vendait autour de 130 francs selon les magasins ou catalogues (moins de 20 €). Aujourd'hui, un Cy-Kill, en loose ou en boite, ce n'est pas particulièrement difficile à trouver. Comme dit juste au dessus, pas mal de modèles ont quand même l'une ou l'autre des poignées de cassées, mais on en trouve quand même des complets en très bon état de temps en temps. Par contre en boite, il est vendu aujourd'hui assez cher par pas mal de vendeurs, donc ne vous précipitez pas forcément...



Voilà pour ce tour d'horizon du Super Gobot Cy-Kill, un jouet qui souffre d'un mode robot tout aussi raté que l'illustration principale de la boite (en Europe), mais qui malgré tout reste emblématique de cette époque, étant l'un des personnages phares du dessin animé américain, et donc de toute la gamme de jouets qui en a découlé. Un jouet qui a quand même quelques belles qualités, et au moins en mode moto, il présente bien à côté d'autres jouets vintage ^^





Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Ajouter un commentaire :

(les commentaires sont soumis à validation)

Nom / Pseudo
Commentaire


Vous avez aimé cet article ?
N'hésitez pas à le partager ^^


Et n'hésitez pas à me suivre aussi sur Facebook ^^



Articles associés :

Super Gobots - Warpath

Super Gobots - Warpath


Machine Robo / Gobots - Présentation

Machine Robo / Gobots - Présentation