Les Archives de Joe

Les Archives de Joe
Gore, le Protecteur des Zoïds !

Gore, le Protecteur des Zoïds !

19 mars 2024 14:47 - Lu 151 fois

Gore le Protecteur est sans doute le gros Zoïds le plus massif de toute cette belle gamme de jouets créée par Tomy. Il débarque chez nous en 1986, en même temps que le superbe Zoïd rouge Krark, et il fait clairement office de poids-lourd dans le camp des "bleus". Un gorille mécanique absolument impécable que l'on va détailler un peu ici...



La boite

Gore est livré dans une belle boite verticale identique à celle de ZoidZilla (32 cm de haut, 25 cm de large et 17 cm de profondeur). Le visuel principal applique toujours la même recette avec cette présentation sur fond bleu nocturne et paysage rocailleux, et notre grand gorille en impose vraiment, avec sa livrée principalement noire et sa cabine éclairée. Le dos de cette boite nous le présente en opposition avec Krark et 3 autres petits Zoïds bleus en soutien.

La boite, européenne, propose des inscriptions principalement en anglais, français et allemand. La phrase d'accroche pour présenter Gore en français est : "Le seigneur protecteur créé pour vaincre les terribles Zoïds Rouges. Avec sa lumière détectrice intégrée et les armes les plus sophistiquées, Gore conduit ses armées. Il n'a peur de rien !!!". On peut juste se demander s'il est "protecteur" ou "leader" au même titre que ZoidZilla, vu cette accroche, mais dans tous les cas, sa puissance est incontestable.

Le contenu de la boite est classique : le modèle en pièces détachées (sous grappes s'il n'a jamais été monté), une notice de montage avec indications en anglais et français, et la petite feuille de stickers.


Zoïds Gore - boite face avant
Zoïds Gore - boite face arrière
Zoïds Gore


Gore le Protecteur

Avec ses 20 cm de long environ, 23 cm de haut et 19 cm de large, Gore n'est pas le plus "gros" Zoïd de la gamme, mais il est massif à l'image d'un vrai grorille et on sent qu'il renferme une grande puissance. Son montage n'est pas compliqué en soit, même si cela prend toujours un peu de temps pour ces grands modèles. La pose des stickers occupera un peu aussi. Pour une pose propre, je vous renvoie notamment à ce que j'ai écrit sur la fiche de ZoidZilla, mais n'hésitez pas à couper un peu les contours superflus de certains stickers, et n'hésitez pas à couper en 2 certains autres qui sont sensés se mettre à cheval sur 2 pièces. Dans l'ensemble, Gore reste un modèle sympathique à monter et encore une fois avec Tomy, on a à l'arrivée un modèle d'une élégance parfaitement maîtrisée.


Zoids Gore
Zoids Gore


Comme pour Krark, Gore est alimenté par un moteur principal assez réduit contenant juste 2 piles classiques AA (LR6), et pour le détail, une seule pile suffit même pour l'activer (mais moins de puissance). Par contre, il a également un autre bloc piles dans le module qu'il a sur le dos pour faire tourner les 2 espèces de missiles, et le tout doit bien être en contact pour un fonctionnement complet. Comme pour ZoidZilla, il a une lumière dans la tête qui mermet d'éclairer à la fois la visière principale, et ce que la boite/accroche appelle sa "lumière détectrice intégrée" sur le front. Une fois le tout en place, on a encore une fois une petite merveille de conception, qui a de l'allure, qui dégage de la puissance, et qui se déplace vraiment bien, étant parfaitement équilibré sur ses 4 pattes !

Petit extrait ci-dessous de la bête en action (qui glisse un peu sur cette moquette ^^)...








Au Japon... Iron Kong !

Il est amusant de constater l'inversion de camp des 2 gros Zoïds de cette année-là : Au Japon, Krark est dans le camp des bleus, et notre Gore, sous le nom d'Iron Kong (アイアンコング, code EPZ-002 - clin d'oeil évident à King Kong) est lui dans le camp des rouges ! Il garde toutefois une couleur principale noire comme notre version, mais avec certains éléments du corps en rouge. Il y a tout de même une différence notable avec notre version : son arme sur l'épaule droite assez différente avec notamment un gros chargeur sur le dessus. A noter au passage que Zore, la petite version de Gore, est aussi dans le camp des Zoïds rouge au Japon, ce qui reste logique.


Zoids Iron Kong - version japonaise - boite
Zoids Iron Kong - version japonaise


Editions, qualité...

On trouvera principalement par chez nous des modèles fabriqués par Tomy à Singapour ou plus rarement au Japon. Comme toujours, ces derniers étant d'une qualité un poil supérieure, même si ce n'est pas forcément très visible. A noter au passage que certaines pièces n'ont pas exactement le même moulage entre les 2 pays, notamment ces 2 fameuses "fourches" présentes dans le haut des bras (à l'intérieur), en jonction avec les épaules, qui sont régulièrement cassées pour peu qu'on ai forcé sur un bras récalcitrant. Sinon ce n'est pas un modèle particulièrement fragile, si on ne joue pas avec comme un bourrin bien entendu, ce qui est un autre point positif.

Gore était vendu à l'époque autour de 250/300 francs selon les boutiques ou catalogues. Ce n'est pas un modèle très rare à trouver aujourd'hui, surtout en loose, mais comme souvent si vous le cherchez complet avec la boite, et en bon ou très bon état pour cette dernière, ça ne sera pas donné en plus de ne pas être très courant.

Zoids Gore - Publicité Tomy JoueClub 1986


Galerie de photos

Zoïd Gore, la boite et le jouet
Gore, le Protecteur des Zoïds !
Zoïd Gore, notice et stickers (posés pour le plus gros)
Gore, le Protecteur des Zoïds !
Gore, le Protecteur des Zoïds !
Gore, le Protecteur des Zoïds !
Gore, le Protecteur des Zoïds !
Gore, le Protecteur des Zoïds !
Gore, le Protecteur des Zoïds !
Gore, le Protecteur des Zoïds !
Zoïd Gore, lumières actives




Voilà pour cette présentation de Gore, et à titre personnel, c'est probablement ce modèle en particulier qui m'a donné envie de collectionner les Zoïds il y a une 10aine d'années. Sans surprise il aura bien entendu pas mal de descendants avec les nouvelles gammes qui suivront, mais ce modèle initial est vraiment un incontournable pour tout collectionneur de Zoïds !



Sources :
- Mon propre Gore en boite
- Mandarake et https://blog.pylin.org/zoids-格鬥金剛.html pour les 2 photos d'Iron Kong


Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.


(les commentaires sont soumis à validation)