Les Archives de Joe

Les Archives de Joe
Robotix R4000 Série Argus

Robotix R4000 Série Argus

08 septembre 2021 13:52 - Lu 131 fois

La boîte R4000 Série Argus est le plus gros modèle Robotix existant. C'est la boite emblématique de toute cette gamme conçue par Milton Bradley (MB) au milieu des années 80. Un ensemble qui s'avère assez complet et qui en impose tout de même pas mal...



La boite

Avec cette boite on a là l'un des visuels les plus connus et reconnaissable de la gamme Robotix. Une espèce d'engin qui a l'air menaçant avec sa gueule et sa pince, et qui a l'air aussi assez imposant et lourd. Un beau visuel, comme toujours, sur fond de planète lointaine et désertique... La boite mesure tout de même 56 x 41 cm, ce qui occupe une belle place assez encombrante et bien visible sur une étagère. En photos, on retrouve au dos les habituels mécanismes de base d'un jouet Robotix, plusieurs modèles alternatifs et comme toujours le détail de tout le contenu : toutes les pièces avec une notice, la planche de stickers, et un petit dépliant publicitaire pour promouvoir le reste de la gamme. Sans surprise, on a un insert en polystyrène intégral pour ranger toutes les pièces et rendre toute la boite bien solide. Comme pour toutes les grosses boites de la gamme, il n'y a rien à redire à la qualité du packaging.


Robotix R4000 Série Argus - boite française, face avant
Robotix R4000 Série Argus - boite française, face arrière
Robotix R4000 Série Argus - boite française, détail
Robotix R4000 Série Argus - boite française, détail
Robotix R4000 Série Argus - boite française, intérieur
Robotix R4000 Série Argus - notice et stickers (en partie posés)
Robotix R4000 Série Argus - notice


Le R4000 Argus

Comme déjà précisé sur d'autres reviews, si vous héritez d'une boite neuve, il vous faudra d'abord préparer un peu les pièces, poser quelques stickers... et sans doute redonner vie aux moteurs qui seront bien grippés. Et si vous ne voulez pas risquer de casses malheureuses et multiples, il vous faudra aussi très certainement poncer une bonne partie des côtés "mâles" des différentes pièces. Bref, comptez au moins une demie heure de préparation, voire plus... Autre détail à savoir à l'avance : il faut 4 grosses piles de type LR 20 ! Pas le genre de piles qu'on a très souvent chez soi...

Une fois que tout est prêt, on peut donc assembler Argus. Oui pour le coup, et contrairement à Tyrannix ou Bront, Argus est à la fois le nom de la série et du modèle principal, ce qui est quand même plus simple et logique. Bref... Le montage en lui-même n'est pas très dur, même si la notice qui se résume à un simple schéma éclaté n'est pas toujours évident à suivre. Et le résultat est sans grande surprise aussi étonnant que massif. Très clairement, c'est bien le poids lourd de la gamme, notamment de par le gros bloc à piles qui sert de "ventre" à notre engin. Argus est large, assez haut aussi, et en impose quand même un peu, malgré son aspect assez bizarre, comme beaucoup de Robotix...


Robotix R4000 Série Argus - modèle principal
Robotix R4000 Série Argus - modèle principal
Robotix R4000 Série Argus - modèle principal
Robotix R4000 Série Argus - modèle principal
Robotix R4000 Série Argus - modèle principal


Bon point : les moteurs d'Argus ne servent pas pour le déplacement (trop lourd) mais bien pour diverses autres actions : tourner le torse, lever/baisser le bras de la tête, ouvrir/fermer la gueule et pareil avec la pince. Car notre engin a bien 4 moteurs, et le boîtier de commandes en autorise même un 5ème ! Du coup on peut effectivement le manœuvrer à la main et jouer avec les différentes fonctions motorisées [1].

Après, Argus reste un engin lourd, pas super maniable non plus, et dont les fonctions motorisées restent tout de même limitées. Mais il est jouable. La présence d'un pilote, avec son équipement, est aussi un "plus" sympathique.


Robotix R4000 Série Argus - modèle principal
Robotix R4000 Série Argus - modèle principal
Robotix R4000 Série Argus - modèle principal
Robotix R4000 Série Argus - modèle principal
Robotix R4000 Série Argus - modèle principal


Les variantes du R4000

La notice propose 2 autres modèles à monter avec schémas, et encore 7 autres modèles, avec seulement un visuel, la liste des pièces utilisées et où il faut se débrouiller pour essayer de reconstituer les modèles en question. Certains de ces modèles ont l'air intéressants, ou tout du moins peuvent donner une bonne base d'inspiration pour créer ses propres engins. D'autres semblent peu jouables à l'arrivée, comme souvent avec tous les modèles alternatifs Robotix.

Ce qui est intéressant aussi, c'est la présence de diverses pièces additionnelles qui rendent cette boite très complète [2]. Chaque modèle n'en utilise qu'une partie au final et à la limite, on pourrait certainement construire 2 engins en même temps avec cette seule boite. En attendant j'ai juste testé le modèle Explorateur de surface, pas trop mal réussi dans sa conception, avec 2 moteurs pour les roues avant. Toutefois le gros bloc piles restant à part, à moins de le porter en plus de la console de contrôle, on se retrouve vite limité en distance (de fil). Pas très pratique, mais il y a de l'idée.


Robotix R4000 Série Argus - modèle Explorateur de surface
Robotix R4000 Série Argus - modèle Explorateur de surface
Robotix R4000 Série Argus - pièces additionnelles


En conclusion, cette boite Robotix R4000 Argus s'avère quand même très intéressante et offre pas mal de possibilités de constructions et de motorisations, entre les modèles proposés et ceux que l'on peut inventer. Boite N°1 de la gamme, elle remplit bien son office et s'avère évidemment incontournable pour qui collectionne un petit peu ces drôles d'engins aux designs discutables. Une boite complète (et encombrante, il faut bien l'avouer) que l'on trouve assez facilement et à des prix assez abordables aussi.



1. Un défaut toutefois sur mon modèle, au niveau de la console de contrôle : les boutons avants/arrières fonctionnent tous dans un seul, un peu gênant... Un défaut très certainement isolé, je pense.

2. Il y a même un jeu de "pattes métalliques" de remplacement pour le boîtier de piles, au cas où certaines seraient cassées/oxydées ! Bien pensé !



Sources :
- Mon propre Robotix R4000 en boite


Commentaires

Alex - 09 septembre 2021 10:02
Quel trésor ! je pense que je vais me fendre d'une nouvelle acquisition :p C'est pas comme ci je les avait déjà pas tous achetés et perdu/cassés... Enfin avec notre technologie actuel on pourrait faire des moteurs bluetooth !





(les commentaires sont soumis à validation)




Vous avez aimé cet article ?
N'hésitez pas à le partager ^^

Et n'hésitez pas à me suivre aussi sur
Suivez-moi sur Facebook


Articles associés :

Robotix R2030 Série Bront

Robotix R2030 Série Bront


Robotix R560 Atak

Robotix R560 Atak


Robotix R1050 Série Tyrannix

Robotix R1050 Série Tyrannix


Robotix R570 Zork

Robotix R570 Zork


Robotix R750 Xplor

Robotix R750 Xplor


Robotix - Construisez le futur...

Robotix - Construisez le futur...