Les Archives de Joe

Les Archives de Joe
Robotix - Construisez le futur...

Robotix - Construisez le futur...

19 septembre 2019 09:45 - Lu 87 fois

Robotix est une gamme de jouets initialement conçue par Milton Bradley (MB) principalement entre 1984 et 1986. Un petit et anecdotique dessin animé sera même produit en 1985 pour promouvoir la gamme, mais le succès de l'ensemble ne sera pas vraiment au rendez-vous. On peut dire que c'est le genre de gamme qui, même si elle a laissé quelques souvenirs à certains, n'aura au final pas marqué plus que ça le monde des jouets. Il y aura tout de même des déclinaisons dans les années 90 et début des années 2000, et la licence existe encore aujourd'hui, mais je ne vais parler ici que de la gamme originale, qui malgré tout avait quand même quelques idées intéressantes.


Véhicules et Robots à assembler

Alors Robotix, c'est quoi ? Et bien ce sont des jouets composés de diverses pièces techniques en plastique, à assembler, pour former principalement des véhicules, des bases, ou des robots futuristes, la plupart pouvant être motorisés (de 1 jusqu'à 4 moteurs par modèle). Les différents modèles peuvent bien entendu se mélanger entre eux pour de nouvelles constructions, exactement comme on le ferait avec des Lego Technics par exemple. Allez, petite pause publicitaire d'époque...


Publicité INA, modèle Argus - 1986


La gamme initiale comporte autour de 25 boites, certaines étant plus courantes que d'autres [1] dont une 15aine de modèles principaux de tailles diverses et le reste proposant des accessoires additionnels, notamment une boite avec des personnages seuls, la moitié au moins des engins en étant dépourvus (pas la meilleure idée du siècle en termes de marketing). Sur trois-quatre années d'exploitation de la licence, les premiers modèles sortant chez nous à partir de 1986 (en boites françaises), c'est un peu juste, mais ça laissait tout de même de quoi jouer et inventer.

Au premier abord, quand on a les visuels des boites sous le nez, cela en jette un peu et semble très prometteur. Les plus gros modèles, tels l'emblématique R4000 Argus, le menaçant R1050 Tyrannix ou encore les quadrupèdes R2030 Bront et R2040 Venturak ont une certaine allure... mais restent aussi un peu étranges. Un côté un peu hybride, entre des structures assez creuses finalement, un cockpit par ici, une tête par là, 2 roues et 2 pattes... Certains engins semblent être sortis tout droit d'esprits un peu torturés, ce qui leur donne indéniablement un côté assez unique et original. Et puis comme ce sont des jouets "à monter", et que les notices proposent pas mal de modèles alternatifs, c'est l'occasion de recréer nos propres engins, plus traditionnels, ou alors complètement fantaisistes, mais toujours avec cette thématique très futuriste. Parmi les autres gros modèles, on trouve encore l'engin à chenilles R1000 Trax ou les plus rares LR2020 Krix et LR3000 Galactix, sortis plus tardivement en 1988.


Robotix R4000 Argus
R4000 Argus
Robotix R2040 Venturak
R2040 Venturak
Robotix R2030 Bront
R2030 Bront
Robotix R1050 Tyrannix
R1050 Tyrannix
Robotix R1000 Trax
R1000 Trax


La gamme comporte d'autres engins plus petits et plus abordables : R750 Xplor, R740 Lunax, LR650 Lumix, R570 Zork, R560 Atak, R550 Kosmos ou encore le R540 Quadrak. Tous n'ont qu'un seul moteur et sont malheureusement dénués de pilotes. Ce sont également des engins plus simples, de par leur taille, moins étranges dans le résultat final que leurs grands frères.

Un petit mot au passage pour la codification des modèles : presque tous sont de la forme "Rxxxx" ou "Rxxx", le R pour Robotix bien entendu. Les plus gros modèles sont à 4 chiffres, le 1er pouvant correspondre au nombre de moteurs des modèles. Pour les modèles à 3 chiffres, ils n'ont tous qu'un seul moteur. Les rares modèles commençant par "LR" sont ceux contenant en plus une lumière, et ceux commençant par "CR" contenant un mini ordinateur programmable ("L" pour Light et "C" pour Computer). A noter enfin que la codification initiale américaine est différente de celle européenne.


Robotix R750 Xplor
R750 Xplor
Robotix R740 Lunax
R740 Lunax
Robotix R550 Kosmos
R550 Kosmos
Robotix R570 Zork
R570 Zork


Enfin plusieurs boites d'accessoires ont également été produites afin de pouvoir construire plus de choses variées avec les modèles de base. Cela va de petits sets comme les R110 (chenilles), R130 (mâchoires et pinces), R150 (2 personnages) ou R170 (pinces, roues) qui comportent donc une petite poignée de pièces dans un thème précis, à un set plus gros comme le R100 qui comporte beaucoup de pièces standards. Nos voisins anglais ont également eu les 2 sets R1000 [2] et R2000, comprenant aussi beaucoup de pièces, mais à priori ils n'existent pas en boite "françaises". Notons également les petits sets R10 et R40, contenant un moteur (plus puissant/rapide pour le R40) et le LR50 qui lui ne contient qu'un système lumineux.

Et pour ceux qui aiment la programmation, MB produira en 1989 le coffret CR2000 qui contient donc un petit ordinateur permettant de programmer diverses actions, et le plus gros coffret CR5000 contenant en plus de nombreuses pièces pour là aussi faire des modèles plus gros.


Robotix R170 : Accessoires Pinces télescopiques et roues
R170 : Pinces et roues
Robotix R150 : Personnages et équipements
R150 : Persos et équipements
Robotix R130 : Accessoires Mâchoires et Pinces
R130 : Mâchoires et Pinces
Robotix R110 : Accessoires chenilles
R110 : Chenilles
Robotix R110 : Accessoires
R100 : Accessoires
Robotix R10 : Moteur
R10 : Moteur
Robotix LR50 : Lumière
LR50 : Lumière
Robotix CR2000 : petit ordinateur
CR2000 : petit ordinateur

Si ces jouets ont un côté... "jouable" plus ou moins discutable selon notre imagination, on peut par contre apprécier la qualité et le soin qui a été apporté au moulage des pièces ! Très travaillées, avec énormément de petits détails, cela fait quand même plaisir à voir et à manipuler... D'ailleurs pour les maquettistes qui aiment utiliser un peu tout ce qui leur tombe sous la main pour leurs propres créations, il y a là dans cette gamme Robotix nombre de pièces intéressantes à recycler, à n'en pas douter ^^



Le dessin animé

Totalement inconnu en France, il y a bien eu un court dessin animé Robotix composé de 15 épisodes de 6 minutes, diffusés en 1985 sur le sol américain en alternance avec quelques autres titres (dont Jem et les Hologrammes) dans l'émission "Super Sunday", afin d'accompagner ou promouvoir les jouets. Produit par Sunbow et Marvel Productions, avec aussi le studio Toei à l'animation, l'ensemble sera regroupé plus tard en un seul film de 90 minutes.


Robotix - Animation TV
Robotix - Animation TV
Robotix - Animation TV
Robotix - Animation TV


L'histoire raconte l'affrontement entre les Protectons et les Terrakors sur la lointaine planète Skalorr, avec un groupe d'humains qui s'est écrasé là et va se retrouver au milieu du conflit... Si on retrouve certains des robots emblématiques de la gamme (Argus, Bront, Tyrannix, Venturak, ...) la plupart des autres sont inédits, et on ne retrouve finalement dans le dessin animé même pas la moitié des jouets existants. L'identification est d'autant plus limitée que certains modèles ont une apparence assez différente entre le jouet et la version animée... L'ensemble en tout cas n'est pas sans rappeler Transformers, produit par exactement les mêmes studios (Sunbow, Marvel, Toei). Mais le résultat est moyen, trop expéditif dans son développement (le format initial de 6 minutes n'aidant pas), sans approfondir les différents protagonistes, et peu accrocheur à l'arrivée. Il n'est donc pas surprenant que cette petite série se soit arrêté au bout de 15 épisodes.



Au final, pas un gros succès...

Disons le clairement : Robotix n'a pas vraiment marché et est vite tombé dans l'oubli pour la plupart des gens au fil du temps. Les principaux modèles ont bien suscité un peu d'intérêt à l'époque, mais ce n'est pas allé plus loin. Les raisons sont sans doute diverses et finalement banales : absence d'un support vidéo solide pour promouvoir la gamme, trop peu de modèles différents, trop bizarre peut-être avec une jouabilité pas si évidente, ou tout simplement la concurrence d'autres licences où les enfants s'identifiaient plus rapidement... C'est dommage, car il y avait une base intéressante et si MB avait vraiment développé un peu plus l'ensemble, peut-être que cela aurait pu donner une belle gamme à l'arrivée.

En France en tout cas, ils ont été présents en boutiques et dans les catalogues dès 1986 et jusqu'aux alentours de 1989/1990 environ, ce qui reste honnête. Ils seront à l'honneur du PIF Gadget n°970 (1987) avec une mini BD à l'intérieur et divers jeux, et le Journal de Mickey fera même un grand concours sur une double page pour gagner pas mal de boites.


Robotix - publicité JouéClub 1986
Robotix - Concours Journal de Mickey
Robotix - publicité Nouvelles Galeries 1987
Robotix - publicité BHV 1988


Pour la petite histoire, MB maintiendra la licence jusqu'en 1994, sans aucun support annexe, avant de la refiler à une autre compagnie, Learning Curve, qui elle même passera le flambeau à Robotix & Things en 2001. De nouveaux modèles modernisés verront le jour, mais cela est une autre histoire...



Et pour les collectionneurs ?

Et bien pour les quelques personnes que cela pourrait encore intéresser, cela se trouve quand même sans trop de problème. Cela ne vaut pas bien cher non plus, la majorité des boites pouvant se trouver pour 10 ou 15 € (et même moins en vide-greniers si vous tombez dessus), donc ce n'est pas une collection qui vous coûtera un rein. Quelques boites moins courantes peuvent valoir un peu plus, mais ça reste tout de même raisonnable. Attention toutefois à l'usure globale des pièces ! Le plastique étant de qualité variable, ainsi que son usure dans le temps, il a tendance à "sécher" et devenir cassant. Et dans le cas de Robotix, c'est un peu problématique, car beaucoup de pièces sont à emboîter, souvent solidement, et les casses sont du coup assez fréquentes ! Mon conseil : ne forcez pas. Si cela ne s'emboîte plus, limez un peu les parties "mâles" des divers éléments (fastidieux, certes), car sinon vous allez juste tout casser...

C'est en tout cas une petite gamme que je trouve quand même sympathique, avec des packagings de qualité (et qui prennent vite de la place ^^) et qui méritait bien une présentation complète, et qui sait, peut-être quelques articles spécifiques dans le futur...



1. Je n'ai pas le détail exact, ayant trouvé peu d'informations au final, hormis le dos de certaines "notices-posters" qui présentent à priori tout ce qui devait sortir en France (incertain pour 1 ou 2 sets).
2. Il existe bien 2 sets différents portant le même code R1000 : la boite "européenne" pour Trax, et le gros set de pièces. Un petit loupé au niveau de la codification pas bien méchant...





Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.


(les commentaires sont soumis à validation)




Vous avez aimé cet article ?
N'hésitez pas à le partager ^^

Et n'hésitez pas à me suivre aussi sur Facebook ^^


Articles associés :

Full Metal Planète

Full Metal Planète


Redonner vie à des petits moteurs grippés

Redonner vie à des petits moteurs grippés


Touché Coulé Computer MB (1977 à 1989)

Touché Coulé Computer MB (1977 à 1989)