Les Archives de Joe

Les Archives de Joe
Les Chevaliers du Zodiaque, jouets Bandai vintage - Présentation

Les Chevaliers du Zodiaque, jouets Bandai vintage - Présentation

25 juin 2020 09:41 - Lu 799 fois

Les Chevaliers du Zodiaque, ou Saint Seiya de son nom original... Je ne crois pas nécessaire de rappeler ce que c'est, je pense que tout le monde connaît la série originale passée au Club Dorothée à la fin des années 80, ou bien le manga, ou encore l'une des diverses suites au fil des ans, ou la totale si vous êtes vraiment passionnés (et il faut vraiment l'être quand on voit les toutes dernières productions...).

Pour resituer tout de même rapidement, Saint Seiya (聖闘士星矢) est à l'origine un manga de Masami Kurumada, qui commence à être prépublié dans le magazine japonais Weekly Shônen Jump au cours de l'année 1985. Les Chevaliers en armure protecteurs d'Athéna vont rapidement avoir du succès au point d'attirer l'attention du studio d'animation Toei, et dès l'année suivante, à partir du 11 octobre 1986, le désormais célèbre dessin-animé débarque sur les écrans de télé nippons. En France, la série arrive au sein du Club Dorothée à partir du 6 avril 1988, et sans surprise, elle deviendra l'une des plus populaires de son époque.

Seiya, chevalier de bronze de Pégase

En parallèle, c'est surtout Bandai qui va tirer le gros lot avec la production de plusieurs dizaines de figurines métal/plastique de tous les chevaliers principaux. Une première génération de jouets qui sera suivie à partir des années 2000 par les "Myth cloths", gamme qui n'en finit plus d'être exploitée. C'est uniquement de la première génération de jouets dont je vais parler ici, les figurines dites "vintage", ou Saint Cloth Series (セイントクロスシリーズ) pour le nom original, et c'est déjà pas mal car il y a beaucoup de choses à en dire ou à rappeler...


Les Chevaliers de Bronze - Version 1

C'est en janvier 1987 que sortent en premier et fort logiquement au Japon nos 5 héros dans leur version "Early Bronze", que l'on appelle aussi V1 par plus de commodités. Elles sont toutefois copyrighté 1986 sous le pied car la fabrication avait commencé quelques mois plus tôt. Pour l'anecdote, les toutes premières éditions japonaises disposent de boites "à fenêtres" (Window Box) qui permettaient de voir le personnage à l'intérieur (aucune boite japonaise n'a de rabat). Cela sera remplacé au bout de quelques mois par des boites plus classiques sans fenêtres. Ces éditions présentent aussi des visuels pas forcément très réussis, si bien que par la suite ce sera principalement Shingo Araki, character-designer sur la série animée, qui sera mis à contribution pour un résultat nettement plus beau. Enfin il est à noter que Phoenix héritera d'une couleur plutôt cuivrée sur les pièces métal, pour sa première édition.

En France, ce sera au cours de l'année 1988, lorsque la version animée débutera au sein du Club Dorothée, que les premières figurines feront leur apparition. Si on les trouve dans les rayonnages de quelques boutiques, au niveau des catalogues, ils sont encore quasiment absents. A noter que les premières éditions de ces boites françaises sont fabriquées au Japon et n'ont pas de rabat sur la face avant.


Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - les 5 Bronze V1
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - 4 des 5 boites de Bronze V1


Les Chevaliers Noir, les Chevaliers d'Acier et Marine

Les 5 Chevaliers noirs, versions maléfiques de nos héros, sont les suivants à sortir des usines de Bandai, au printemps 1987. Le fabricant nippon ne croit pas trop en leur succès et en produit beaucoup moins, mais pourtant ils vont se vendre comme des petits pains au point d'être très rapidement en rupture, et devenir évidemment parmi les plus rares aujourd'hui... Par la suite, ce sont les 3 Chevaliers d'Acier (créés spécifiquement pour l'animé et vendre un peu plus de jouets encore) qui sont édités. Des personnages qui ne plaisent pas aux téléspectateurs, mais qui là encore vont très bien se vendre... Le pire c'est qu'ils ont surtout été crées un peu au détriment des Chevaliers d'Argent ou des Bronzes secondaires, si bien qu'à cette époque, il n'y a que Marine, Chevalier d'Argent de l'Aigle, qui sort un peu miraculeusement. Et c'est d'ailleurs la seule qui arrivera chez nous, en 1989 avec les Bronzes V2, et avec une erreur au passage sur le packaging, se retrouvant reléguée en "Bronze" elle aussi, au lieu de l'Argent. Les Chevaliers Noirs et d'Acier resteront définitivement inédits en dehors du Japon (jusqu'aux rééditions des années 2000).


Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Black Pegasus V1
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Chevalier d'Acier Daichi
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Marine de l'Aigle


Les Chevaliers d'Or

Si au Japon ils sont tous sortis en 1987, chez nous c'est en 2 vagues qu'on les aura : 6 en 1988, en même temps que les Chevaliers de Bronze V1, et les 6 autres l'année suivante. Les 6 premiers à arriver chez nous, ne suivant pas l'ordre zodiacal, étant : Bélier, Cancer, Lion, Vierge, Sagittaire et Scorpion. Pour le détail, ces 6 toutes premières boites, tout comme pour les premiers Bronzes, ne disposent pas de rabat sur la face avant, ont une notice jaune, et sont toutes "made in Japan". Par la suite, toutes les figurines seront produites à Macao, Taiwan, Hong Kong ou encore Singapour, avec les fameuses boites à rabat que l'on connaît tous. C'est aussi l'origine d'une qualité parfois inférieure de certaines figurines, notamment au niveau de la couleur dorée : plusieurs Chevaliers d'Or vont se retrouver avec une couleur plus ou moins cuivrée sur leurs pièces plastiques, notamment le Bélier, le Scorpion ou encore la Vierge qui sont sans doute les plus touchés par ce défaut.

Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - 4 Chevaliers d'Or
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - 2 boites Made in Japan sans rabat et une boite made in Taiwan avec rabat


Les Chevaliers de Bronze - Version 2

Avec le début de la saga Asgard, qui pour rappel n'existe pas en version papier et a été créée uniquement en version animée pour redonner un peu de souffle et d'avance au manga, on a droit aux 5 Chevaliers de Bronze "V2". Là encore, ils sont sortis en 1987 au Japon, et 1989 chez nous. Avec ces nouvelles figurines, la gamme inaugure une petite évolution au niveau du corps des personnages : les pieds sont bien plus mobiles, ainsi que les épaules. Les têtes sont également plus "chevelues", les casques ayant été remplacés par des serre-têtes (sauf Hyoga où ça ne change pas vraiment), facilitant l'opération.


Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - les 5 Bronze V2
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - 4 des 5 boites de Bronze V2


Les Guerriers Divins d'Asgard

Les 8 Guerriers Divins sortent en 1988 au Japon. Chez nous, ce sera à partir de 1990... et seulement pour 4 d'entre eux : Siegfried de Dubhe (Alpha), Hagen de Merack (Beta), Syd de Mizar (Zeta) et Fenril d'Alioth (Epsilon). Les autres resteront hélas inédits, tout comme l'armure d'Odin qui même au Japon n'était pas évidente à avoir, puisqu'elle était à gagner sur tirage au sort avec des points.


Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Les 4 Guerriers Divins
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Les 4 boites françaises des Guerriers Divins


Les Généraux de Poséidon

Tout comme leurs homologues d'Asgard, la saga Poséidon voit ses jouets sortir en 1988 au Japon avec 9 personnages en tout : Poséidon lui-même, ses 7 Généraux (ou Marinas), et enfin Thétis. A noter que pour la plupart des Marinas, les couleurs dorées et oranges sont étrangement inversées par rapport à la version animée... Chez nous, toujours avec 2 ans de décalage, on a droit seulement au Dieu des océans et 4 de ses Généraux : Bian de l'Hippocampe, Io de Scylla, Kanon du Dragon des Mers et Sorrento de la Sirène.


Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Poséidon et 3 de ses Généraux
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - 4 des 5 boites Marinas françaises


Les autres inédits de l'époque

A la fin de l'année 1987, Bandai annonce la sortie des 5 Bronzes V1 en version dorée "Memorial". N'ayant certes aucune correspondance avec la version animée ou le manga, il s'agit en fait de versions commémoratives pour fêter les 5 millions d'exemplaires vendus (en 1 an, tout de même !).

Et puis il y a les rares éditions "Premiums", qui concernent le Grand Pope, la "fausse" armure d'Or du Sagittaire, l'armure d'Odin, ou bien les 5 Chevaliers de Bronze V2 en noir. Pour ces derniers, cela pourra paraître d'un intérêt très discutable, mais il faut rappeler que dans le manga, les premières armures de nos héros tiennent plus des "V2" que des "V1" de l'animé. Donc fort logiquement, c'est la même chose pour les "Black Saints" en version papier. Dans chacun de ces cas, il fallait cumuler des preuves d'achats - un point présent au dos de chaque boite - et renvoyer le tout à Bandai en espérant être tiré au sort... Toutes datent de 1987, sauf l'armure d'Odin pour l'année suivante, et toutes étaient présentées dans des boites blanches très sobres avec inscriptions/visuels en noir.


Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Memorial Gold Phoenix
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Le Grand Pope
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Black Andromede V2


Ressorties dans les années 2000

Hé oui, cette gamme vintage a bénéficié d'une renaissance au début des années 2000. Tout d'abord, il y a eu en 2000 la "Black Box", un énorme coffret noir sorti au Japon et en Chine qui contenait les 12 Chevaliers d'Or, chacun dans une boite noire aussi. Un objet peu courant, mais à la qualité aussi très inférieure aux originales des années 80, beaucoup de pièces, même en métal, étant très fragiles.

Toujours au Japon en 2002, la série animée originale sort en 5 box DVD qui, pour le premier pressage, contiennent chacun un Chevalier de Bonze V2 en version Or, comme ils apparaissent dans l'arc Poséidon. Le succès étant au rendez-vous, en 2003, la branche Hongkongaise de Bandai décide de rééditer les 5 Bronze V1 et les 12 Chevaliers d'Or. Ces figurines et toutes les suivantes à venir sont donc toutes "Made in China" avec des packagings bien plus légers (fini les inserts en polystyrène, place au plastique léger) et surtout avec une qualité bien moindre, les corps étant plus fragiles et la peinture des pièces en plastique ayant tendance à vite s'écailler dans le temps. Sans entrer dans les détails, de petites différences ou des peintures totalement refaites (notamment les chevaliers d'Or avec beaucoup plus de orange) permettent de distinguer ces rééditions des originales. Au final toutes les figurines des années 80 vont être rééditées, y compris les plus rares. On aura droit également aux 6 Chevaliers d'Or renégats avec armures "noires" de la saga Hadès, que l'on peut considérer comme des inédits vu toutes les différences avec les originales dorées.


Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Pegasus Box avec armure V2 dorée (2002)
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Rééditions diverses 2003-2005


Les derniers inédits et les dernières sorties françaises

Une partie de tout ce qui va être réédité par Bandai sortira chez nous, en boites françaises, principalement en 2005-2006. A noter toutefois que pour les Chevaliers d'Or, contrairement à nos voisins espagnols ou italiens, on en aura que 3 (Verseau, Capricorne et Poissons). Il y aura également une sortie de Seiya, Shiryû et Hyôga avec respectivement les armures d'Or du Sagittaire, de la Balance et du Verseau, armures refaites au passage, que l'on aura aussi. Enfin, sortent à la même période et à l'international (et pour nous en éditions françaises) des personnages réellement inédits : Jabu de la Licorne, Shaina (enfin !), les 2 Chevaliers d'Argent Misty et Argol, et enfin Rhadamanthe du Wyvern accompagné de 2 Spectres : Myu du Papillon et Gigant du Cyclope. Ce seront les toutes dernières figurines à sortir sous ce format, Bandai décidant de se tourner définitivement vers les Myth Cloths.


Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Seiya en armure du Sagittaire
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Gémeaux, surplis Hadès
Les Chevaliers du Zodiaque Bandai vintage - Shaina du Serpentaire



Voilà pour la présentation globale de cette gamme qui est sans doute l'une des plus connues des collectionneurs de ma génération. Une gamme de "jouets" (car oui, ce sont avant tout des jouets) qui a gardé de belles qualités pour la majorité de ses pièces et qui n'a pas du tout été éclipsée par les Myth Cloths. J'ai pour ma part remis le doigt dans cette collection assez récemment (je dis "remis" car j'avais en effet une collection assez complète au début des années 2000... que j'avais revendu...), et au final c'est avec beaucoup de plaisir que je redécouvre tout cela et j'espère qu'il en sera de même pour vous :)



Nota 1 : je n'ai volontairement pas mis les "protège-pieds" sur les 3/4 de mes figurines, trouvant cela assez moche...

Nota 2 : les plus observateurs-connaisseurs auront noté que mon Andromède V1 n'a pas la bonne chaîne originale... tant pis ^^



Sources :
- Ma propre collection pour les 2/3 des photos + quelques boites d'un ami
- https://www.toyzmag.com (pour quelques infos avant que le site ne disparaisse)
- http://www.saintseiyapedia.com/wiki/Saint_Cloth_Series
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Vintage_(Saint_Seiya)
- Site de Luluberlu pour les visuels des Black Pegasus V1, Black Andromède V2, Grand Pope et Steel Saint
- Annonces ebay pour certains des visuels des rééditions des années 2000


Commentaires

LomBrick - 27 juin 2020 19:32
Ben merci pour cette présentation. Bien qu'immense fan de Saint Seiya dès les débuts, je n'ai jamais été tenté par ces armures -je pense que je les voyais comme des jouets (ce qu'elles sont effectivement) et je me trouvais trop grand pour ça.... et aussi, je les trouvais assez grossières. Je pense qu'il y a surtout un intérêt nostalgique pour les collectionneurs de l'époque. Limite, si j'en trouve un jour en brocante, pourquoi pas... (à voir quand on aura à nouveau des brocantes...) Par contre, quand je vois les Myth Cloth EX c'est quand même autre chose, ça, ça me tente... mais les prix !!!





(les commentaires sont soumis à validation)