Les Archives de Joe

Les Archives de Joe
Yoroiden Samuraï Troopers - La gamme Super Ballistic

Yoroiden Samuraï Troopers - La gamme Super Ballistic

10 mars 2020 13:40 - Lu 461 fois

Yoroiden Samuraï Troopers (鎧伝サムライトルーパー), connu chez nous sous le nom de Samouraïs de l'éternel, est une série animée japonaise de 39 épisodes dont la production commence en 1988 et qui arrivera chez nous en mai 1990 dans le Club Dorothée sur TF1. Dans la droite lignée de Saint Seiya, on y retrouve un groupe de 5 jeunes garçons qui vont affronter le puissant démon Arago (Arkatakor en VF) qui souhaite à tout prix posséder le monde. Tous sont dotés d'armures ancestrales, les 5 héros mais aussi les 4 généraux d'Arago, chacune liée à un élément et possédant une vertu spécifique... La série initiale sera suivie par 3 séries d'OAV totalement inédites en France : Gaiden (2 épisodes en 1989), Kikoutei densetsu (4 épisodes en 1990) et Message (5 épisodes en 1991).


Yoroiden Samurai Troopers TV - Ryô vs Shuten
Yoroiden Samurai Troopers TV - Seiji, Shin, Shû et Tôma
Yoroiden Samurai Troopers TV - Arago
Yoroiden Samurai Troopers TV - Anubis et Rajura


Takara - la série Super Ballistic

Bien qu'ayant de belles qualités, la série a beaucoup moins de succès que sa grande soeur, que ce soit chez nous, mais même au Japon. Conçue en partenariat avec le fabricant de jouets Takara (fusionné avec Tomy depuis 2006), le marchandising dérivé n'est pas un grand succès non plus : la principale gamme qui sort consiste en une douzaine de figurines "Super Ballistic Series" (超弾動シリーズ) en 1988 [1]. Des jouets de 14-15 cm de haut, avec un drôle de système d'articulations à base de ressorts, des pieds et mains en métal, et qui certes ont le charme de leur époque, mais ont tout de même un rendu final un peu discutable. Des figurines, étrangement dotées de corps un peu trop courts ou de bras un peu trop gros, sur lesquelles on peut mettre les diverses pièces d'armure (tout en plastique). Les prototypes présentés au préalable via des publicités avaient une belle allure, mais les produits finaux s'avèrent un peu décevants sur certains points (comme Shû qui hérite d'une armure plutôt brune que orange, ou Shuten qui perd son manteau-Jinbaori). Le système d'articulations avec ressort n'est pas non plus très convainquant, ne permettant pas de faire prendre de poses très dynamiques à ces figurines. A l'inverse, les notices nous présentent diverses "prises" que l'on peut faire avec 2 ou 3 personnages... comme si on était au catch ! Pas très sérieux tout de même...


Yoroiden Samurai Troopers Super Ballistic - Rekka no Ryô (Takara 1988)
Ryô
Yoroiden Samurai Troopers Super Ballistic - Kôrin no Seiji (Takara 1988)
Seiji
Yoroiden Samurai Troopers Super Ballistic -  Kongo no Shû (Takara 1988)
Shû
Yoroiden Samurai Troopers Super Ballistic -  Kikoutei Rekka (Takara 1988)
Kikoutei Rekka
Yoroiden Samurai Troopers Super Ballistic - Rajura (Takara 1988)
Rajura
Yoroiden Samurai Troopers Super Ballistic -  Shuten (Takara 1988)
Shuten


Il est très étonnant que l'énorme succès des jouets Saint Seiya, deux ans plus tôt, n'ai pas inspiré à Takara une gamme plus similaire dans le rendu final, mais c'est ainsi. Tout n'est pas mauvais heureusement : on sent seulement que la cible visée pour ces jouets était des enfants, ni plus ni moins. Au final 12 jouets sont donc produits : les 5 héros, l'armure blanche suprême, Arago avec ses 4 généraux et le tigre blanc Byakuen. Une 13ème figurine spéciale de Ryo a aussi été produite : la "Crystal Rekka" (ou Crystal Fire), qui a les bras et cuisses transparents et où on voit les ressorts à l'intérieur.


Yoroiden Samurai Troopers Super Ballistic - Shû, Ryô, Rajura et Shuten (Takara 1988)
Shû, Ryô, Rajura et Shuten - Takara 1988
Yoroiden Samurai Troopers Super Ballistic - Ressorts et prises
Ressorts et prises


En dehors du Japon, seuls l'Italie et l'Espagne ont droit à des éditions locales au début des années 90 [2]. En Italie, le dessin animé est diffusé à partir d'avril 1990 (I 5 Samurai) et les jouets suivront rapidement (à priori dès 1991). En Espagne l'ensemble arrivera à priori à partir de 1995 (Los 5 Samurai). Pour les 2 pays, les jouets sont identiques, à la langue près, avec des versions éditées respectivement par GIG et Giochi Preziosi, avec des grosses boites à rabat, et des figurines fabriquées en Chine. La qualité globale reste toutefois similaire à celle des versions japonaises. Petit détails concernant les grands rabats en façade : ils s'ouvrent vers la droite pour les gentils, et vers la gauche pour les méchants. En France, malgré la diffusion de la série, aucun jouet n'est proposé. La licence devait sans doute être considérée comme trop peu intéressante avec la concurrence écrasante de Bandai et ses Chevaliers du Zodiaque.


Yoroiden Samurai Troopers Super Ballistic - Ryô (Takara/GIG)
Ryô (Rio) - Italie
Yoroiden Samurai Troopers Super Ballistic - Naaza (Takara/Giochi Preziosi)
Naaza (Krana) - Espagne
Yoroiden Samurai Troopers Super Ballistic - Naaza (Takara/Giochi Preziosi) - intérieur
Naaza (Krana) - intérieur


Rééditions Playmates / Bandai

En 1995, c'est la société hong-kongaise Playmates (Tortues Ninja) qui récupère la licence, et ressort des jouets presque similaires à ceux de Takara. Principaux changements : les têtes sont refaites et les mains qui étaient en métal chromé chez Takara sont cette fois-ci de la même couleur que le corps, et en plastique. Les pieds aussi sont désormais en plastique et d'autres pièces ici ou là selon les personnages changent de couleurs. Les boites intégrales sont également remplacées par des blisters plus basiques et moins chers, contenant juste la figurine et une notice de montage. L'ensemble est clairement plus cheap, et de qualité inférieure à la première édition [3]. La seule vraie amélioration notable concerne Shû, qui a enfin une armure orange au lieu de l'espèce de brun-marron qui n'était pas terrible à la base.

Ces blisters sont distribués aux Etats-Unis par Playmates tout seul, sous l'appellation Ronin Warriors, pour accompagner la diffusion locale en cette même année 1995. Associé avec Bandai, sous l'appellation Samurai Warriors, ces blisters sont aussi distribués à nouveau en Espagne, au Portugal, et pour le marché sud-américain comme le Brésil, le Mexique, l'Argentine...


Yoroiden Samurai Troopers - Ronin Warriors - Cale / Anubis (Playmates US 1995)
Playmates US 1995
Yoroiden Samurai Troopers - Samurai Warriors - Hariel / Jorge (Playmates-Bandai Espagne 1995)
Playmates/Bandai Espagne 1995
Yoroiden Samurai Troopers - Ronin Warriors - Cye, Hariel, Talpa et Cale
Ronin Warriors Cye, Hariel, Talpa et Cale


Aux Etats-Unis, Playmates va rééditer ses blisters en 1999 (ou tout du moins une moitié seulement, il semblerait). Des versions strictement identiques à celles de 1995, avec juste quelques petites variantes de couleurs et la date qui change [4]. Et en 2001, quelques-uns ressortent encore une fois, toujours sous le nom "Ronin Warriors", mais sous marque Re:Play! cette fois-ci, qui est apparemment une branche de Playmates, ou une sorte de compagnie-soeur. Des blisters encore plus légers, avec des couleurs pour la plupart des figurines qui sont devenues un peu n'importe quoi et même des mélanges d'armures ! A s'en demander si on a pas affaire à des versions pirates... Sans doute une ultime exploitation de la licence ne cherchant même plus à respecter un minimum la série initiale. Deux sortes d'inédits sont toutefois proposés : le démon Arago (Talpa) sur un cheval, ainsi qu'un autre guerrier nommé Ryo à cheval lui-aussi, mais qui tient plus d'un croisement entre Ryo et Shin. Des jouets franchement pas indispensables.


Yoroiden Samurai Troopers - Ronin Warriors - Talpa / Rowen (Re:Play! US 2001)
Re:Play! US 2001
Yoroiden Samurai Troopers - Ronin Warriors - Lightning Rider Ryo (Re:Play! US 2001)
Re:Play! US 2001


Voilà donc pour le tour d'horizon de cette petite gamme "Super Ballistic Series" et ses dérivées. Comme dit en introduction, une gamme qui a le charme de son époque malgré ses défauts, mais que personnellement je prends tout de même plaisir à collectionner. Yoroiden Samuraï Troopers n'est pas une série avec un énorme succès populaire, mais elle a tout de même sa base de passionnés à travers le monde. Une licence qui est loin d'être abandonnée, en témoigne ces dernières années qui ont vu la sortie d'une poignée d'Armor Plus : l'équivalent pour nos samouraïs de ce que sont les Myth Cloths pour Saint Seiya. Cela est toutefois une autre gamme / histoire sur laquelle je reviendrais certainement dans un futur article...



Yoroiden Samuraï Troopers


1. En marge de cette gamme, sortira une petite série de figurines très basiques et pas chères (5-6 €) à assembler et peindre, présentées dans des boites carrées très similaires à la série Super Ballistic, Un autre éditeur, Doyusha sortira aussi des figurines articulées au 1/12ème à monter et peindre, pour un prix similaire Je ne les compte pas ici comme des "jouets".

2. Il existe aussi une version asiatique "Somoro", avec le même packaging, mais non officielle (aucune mention de Takara nulle part).

3. Il y a aussi des variantes de couleurs pour les armes d'un même personnage ! Par exemple, le Shin (Cye) des blisters Playmates US de 1995 a des armes soit jaunes soit oranges...

4. Il y aura en fait de vraies rééditions avec le dos des blisters juste refait au niveau des copyrights en bas à droite, et des versions de 1995 reprises (au moins le blister extérieur) avec un sticker collé à l'endroit des anciens copyrights.



Sources :
- Ma propre collection
- https://ja.wikipedia.org/wiki/鎧伝サムライトルーパー
- https://toyprison.onmitsu.jp/trooper.goodsmenu1.html
- Annonces ebay pour quelques visuels


Commentaires

Ryuzo - 29 avril 2020 16:23
Étant un fan de la série animée, ton article me comble de bonheur. Il y a de belles photos, des informations complémentaires, le tout est bien rédigé. Chapeau l'artiste et vivement ta prochaine revue écrite sur les Armor Plus.





(les commentaires sont soumis à validation)